La pizzeria angevine quartier Saint-Michel

Une pizzeria à Angers au plus proche de la terre, locale quand elle le peut, italienne quand il faut pour une pizza qui se veut angevine et pour les Angevins.

La Pizz’Angevine : le meilleur de son terroir

Et si pour une fois nous envisagions la pizza sous un nouvel angle. Sortir de l’image d’une pure pizza napolitaine, afin de créer une pizza qui, dans son identité serait totalement réinventée. Imaginer une pizz’ française si ce n’est une pizz’ de l’Anjou.

Pour cela la recette est simple :

  • Un chef cuisiner formé au métier de pizzaïolo mettant l’accent sur le choix et la qualité de ses produits : le moyen de sortir d’un produit dont les codes sont ceux de la restauration rapide.
  • Des produits de qualité sélectionnés avec soin, que nous cherchons jour après jour à sourcer localement : français et de l’Anjou quand on le peut, italien quand il le faut.
  • Une équipe qui vous accueille chaleureusement chaque jour pour vous faire partager tout ce que l’on aime : convivialité, simplicité et générosité !

Une pizzeria à Angers qui fait toute la différence

Notre four

Notre four Opale Boulder provenant du fabriquant napolitain Sud Forni Srl égale les performances d’un four à bois. Il est l’un des rares fours reconnus par les pizzaiolos napolitains permettant de faire cuire une pizza comme il se doit. Une température suffisamment élevée afin de saisir et de cuire sans assécher.

Notre pâte à pizza

Elle se veut différente grâce à sa farine. Celle-ci est produite par la famille Lauriou au Moulin de Sarré en Anjou. Notre pâte dispose à la fois d’un intérêt gustatif et nutritif, contrairement à certaines faites à base de farines semi-complètes qui contiennent la présence d’additifs dans le but d’obtenir un produit normé et régulé. Notre pâte fine est un corps vivant qui a besoin d’une attention particulière au quotidien.

Ce n’en est pas une ! Nous préférons travailler avec une pulpe de tomate que nous manipulons le moins possible. Nous corrigeons seulement son acidité, le but étant de ne pas dénaturer le goût du fruit. Et pour jouer pleinement la carte de la transparence, nos tomates sortent d’une boîte de conserve. La tomate reste un fruit de saison et ce moyen de conservation est une bonne solution pour en conserver la qualité et le goût lorsqu’elle est cultivée à son apogée.

Nous ajoutons sur nos pizzas de la véritable mozzarella fior di latte donnant à nos pizzas une identité propre dans sa base, sublimée par la sélection de produits français et locaux que nous ajoutons afin de donner à chaque pizza une saveur unique bercée entre la France et l’Italie. Provenant d’Italie, on aura la scamorza (lait de vache pasteurisé peu affiné), la burrata et la stracciatella. Provenant de France que ce soit pour la pizza ou pour le brunch, des fromages de chèvre fermier produits par Chevrette des Mauges.

C’est un choix qui peut paraître en contradiction avec notre philosophie. Elle ne vient ni de France, ni d’Italie mais de Grèce. L’olive de Kalamata a gagné notre cœur et nos papilles par sa texture lisse, sa chair généreuse et son goût subtil. Bénéficiant d’un soin particulier, il est impossible de la laisser dans un coin de l’assiette.

Les incontournables

La Burratina

La Burratina

Pulpe de tomates, tomates cerises • Après cuisson : burrata (125g) et huile de ciboulette

San Daniele

La San Daniele

Pulpe de tomates, fior di latte • Après cuisson : jambon de San Daniele DOP, copeaux de parmigiano reggiano AOP et crème de balsamique

Ricotta e Miele

La Ricotta e Miele

Pulpe de tomates, fior di latte, scamorza fumée et origan • Après cuisson : ricotta et miel d’Omer

Nos fournisseurs

Nos partenaires

L’histoire de la Pizzeria Franceschini

Un jeune couple, lui chef cuisinier de formation, elle, spécialisée dans l’évènementiel. Au final, un couple qui partage les mêmes envies et les mêmes rêves.

Il y a déjà 15 ans, il faisait ses études sur Angers, une époque où il était danseur. Une vie déjà lointaine avec un parcours riche et multiple l’ayant finalement amené à la cuisine. Il intègre alors Ferrandi, l’école française de gastronomie. Débute alors 3 années d’études, lui permettant de découvrir la cuisine et les métiers de la restauration sous toutes les formes possibles. À la sortie de l’école, toujours animé par cette soif de découvrir, de comprendre et d’apprendre sur le métier, il fait le choix d’intégrer la pizzeria de son oncle napolitain et pizzaiolo depuis de nombreuses années.

Pour tous, mon parcours et les sages paroles de mon père et de mon oncle m’ont permis de comprendre que la cuisine et la restauration ne voulait pas nécessairement dire gastronomie. Ainsi, notre philosophie repose sur le fait de proposer des produits de qualité avec une politique tarifaire juste et accessible au plus grand nombre.

Le plaisir n’est que plus grand que lorsqu’il, peut être partagé par le plus grand nombre.

Dans le quartier Saint Michel, Rue Savary à Angers, un quartier que certains considèrent comme populaire. Mais quoi de mieux qu’un quartier populaire pour un plat et une cuisine populaire ?